Select Page

Ateliers de sensibilisation

L’objectif de Tasamouh 

est la cohésion sociale et le renforcement du sentiment d’appartenance et de citoyenneté. Tasamouh s’adresse aux écoles et autres institutions où des questions liées au vivre ensemble, à l’interculturalité et à l’interreligiosité dans une société démocratique se posent.

Tasamouh s’engage, avec ses partenaires, à soutenir et à encourager les jeunes à trouver des pistes constructives favorisant leur réflexion et leur libre arbitre. Tasamouh travaille sur des thématiques actuelles afin de répondre aux questions que les jeunes peuvent se poser et pour assurer un meilleur climat en classe ainsi que dans leur vie quotidienne.

En collaboration avec mosaïk, Tasamouh propose des ateliers ludiques, adaptés à chaque âge et à chaque public, avec des outils différents liés à la thématique traitée. Tasamouh propose en outre de visionner des films portant sur la discrimination et le vivre-ensemble, qui permettent d’ouvrir la discussion.

Les thèmes et l’approche méthodique sont définis avec les mandataires en fonction de la demande et du public cible. L’association Tasamouh se montre ouvert et flexible en cas de demandes spécifiques ou particulières.

 

mosaïk a pour but d’enseigner aux enfants, aux jeunes et aux adultes qui les entourent à identifier les discriminations et à comprendre les conséquences qu’elles ont sur les personnes qui les subissent. Iels apprennent ainsi à adopter des comportements inclusifs au quotidien et à s’opposer activement aux comportements discriminatoires, qu’iels en soient les victimes ou les témoins (courage civil). Les thèmes abordés sont le sexisme et la déconstruction des stéréotypes de genre – les discriminations en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre (thématiques LGBTQIA+) – le racisme, soit les discriminations basées sur la « race », la couleur de peau, l’origine et l’ethnie – les discriminations fondées sur l’appartenance religieuse ou les discriminations liées à un handicap. Les interventions sont conçues comme un moment ludique d’échange où chaque personne a son mot à dire. Pour les classes, elles se présentent sous forme de modules de 2 à 4 périodes qui peuvent être choisis à la carte par sujet, selon les besoins spécifiques de l’enseignant·e. Elles sont proposées en français, en allemand ou en mode bilingue. Afin d’assurer la qualité et la légitimité dans les contenus transmis, les interventions de mosaïk sont créées et données par des personnes concernées par les discriminations en question. Issues des associations CABBAK (Collectif Afroféministe Biel Bienne Afrofeministisches Kollektiv), QueerBienne, Procap, Tasamouh et du Collectif de la grève féministe, elles sont par ailleurs expertes dans ces domaines ainsi que dans l’enseignement pour enfants et adultes.

Approche pédagogique

Comment et pourquoi aborder la diversité religieuse en contexte scolaire ? 

Si la question semble se poser de manière particulièrement aiguë dans un contexte actuel marqué par les discours intolérants d’un côté et les phénomènes avérés de radicalisation de l’autre, l’école ne sait pas toujours comment y répondre. Nombre d’enseignant·e·s peuvent se sentir démunis face à cette problématique lorsqu’elle se présente en classe. Et pour cause : enseigner les cultures religieuses sans condamner ni promouvoir la foi des un·e·s et des autres peut paraître bien périlleux. Les ateliers pédagogiques décrits ci-dessous ont pour vocation de donner des clés aux enseignant·e·s, comme aux élèves, pour permettre et favoriser les conditions d’un espace de pensée et de dialogue respectueux et constructif autour de la diversité religieuse.

D’emblée une remarque essentielle : les activités proposées ont pour but la transmission de connaissances, en aucun cas de croyances.  La mission de l’école est de fournir aux élèves des éléments de savoir et de réflexion ; il ne lui appartient pas de faire l’apologie de telle ou telle religion. Ainsi, la perspective adoptée par les concepteur·trice·s des ateliers est celle de la sensibilisation à la diversité religieuse. Elle vise à développer chez les élèves une posture d’ouverture à l’altérité, préalable à la tolérance et au vivre-ensemble. Dans cette approche, les élèves découvrent – à travers des activités ludiques, concrètes et créatives – et réfléchissent sur la pluralité religieuse dans leur quotidien et dans celui des autres.

Atelier discussion dans le cadre de la semaine pour le racisme à Bienne

19.03 – 26.03 2022

Contactez nous ; engagez-vous

 

C/o le Büro Rue de Nidau 46 2502 Biel/ Bienne

+41 79 937 00 31